Tout d’abord, vos intentions d’acheter ce type d’instrument particulier doivent être claires. Même en tant que débutant, vous devez tout d’abord vous familiariser avec les possibilités et les limites des claviers MIDI et des claviers maîtres.

Le clavier MIDI n’est pas un instrument acoustique au sens classique du terme. Ce n’est pas une flûte, une guitare ou un piano. Il s’agit avant tout d’un dispositif de contrôle destiné à contrôler d’autres dispositifs. Vous devez donc connaître les connexions : Le MIDI Out envoie les données, les ports MIDI reçoivent les données MIDI, le MIDI-Thru doit être considéré comme une station intermédiaire où les données sont transmises. Les modèles compacts plus petits fonctionnent généralement avec un port USB normal. Il suffit de le connecter à un ordinateur et l’appareil est activé.mini piano

Critères d’achat des claviers MIDI

N’ayez pas de trop grandes attentes en ce qui concerne les touches : les modèles les moins chers, avec 25 touches, ont un clavier léger et une mécanique simple. Ici, les clés peuvent être très petites, comme vous pouvez le voir sur les modèles Alesis. Mais ils sont légers et peuvent facilement être mis dans n’importe quel sac.
Vérifiez les connexions des appareils à contrôler. Quels sont les connecteurs qui doivent être connectés aux appareils à contrôler (USB type A, USB type B, etc.) Plusieurs appareils sont-ils reliés entre eux ?
Touches pondérées, touches semi-lestées ou clavier à marteau ? Faites une bonne estimation de l’usage que vous comptez en faire. Les prix varient en fonction de la dynamique de toucher que vous préférez pour votre instrument.
Le logiciel est-il inclus ? Vous ne vous attendrez pas nécessairement à cela pour les mini-modèles autour de 50 euros. Mais les modèles d’environ 200-300 euros doivent être plus performants et les logiciels appropriés. Après tout, vous ne voulez pas sauter à nouveau aussi vite que possible