Non classé

L’acteur et douboueur Wolfang Völz est mort

Plus jeune, il était surtout connu comme la voix de « Käpt’n Blaubär », mais avant cela, il a eu une longue carrière réussie dans le cinéma et la télévision.

L’acteur et douboueur Wolfgang Völz meurt à l’âge de 87 ans. Il a été devant la caméra pour plus de 600 téléfilms et environ 150 films de cinéma.

Völz, né le 16 août 1930 à Gdansk, avait déjà travaillé comme enfant, mais n’a pris des cours de théâtre avec Theodor Becker et Max Gaede à Hanovre qu’après un apprentissage de boulanger. Il fait ses débuts au Landestheater de Hanovre en 1950, rejoint en 1954 l‘ensemble de cabaret de la « Stachelschweine » de Berlin pour un an, puis en 1957 la « Kommödchen » à Düsseldorf. Après des engagements dans divers théâtres de Berlin, ses rôles sur scène l’ont mené au fil des ans à presque tous les théâtres du pays. Jusqu’en 1984, il entreprend de nombreuses tournées.

Wolfgang Völz a également fait carrière comme acteur de cinéma. Au début, il jouait souvent le méchant. En tant que majordome rusé dans les 78 épisodes de la série « Graf Yoster gibt sich die Ehre » de l’ARD, commencée en 1966, il a pu montrer son talent nettement comique aux côtés de Lukas Ammann. La légende télévisuelle de ces années-là était la série ARD « Die seltsamen Abenteuer des Raumschiffes Orion » (« Les étranges aventures du vaisseau spatial Orion »), également commencée en 1966, dans laquelle il a joué aux côtés de Dietmar Schönherr, Eva Pflug et Benno Sterzenbach. Il a ensuite été partenaire de Curd Jürgens, Charles Regnier et Helmut Lohner dans « Babeck » en trois parties de Wolfgang Becker en 1968, Gustav Knuth et Hans Söhnker dans la série ARD « Salto Mortale » ou à côté de Carl-Heinz Schroth dans « Alle Hunde lieben Theobald » (ZDF, 1971). Dans les années 80, Völz est également apparu en tant qu’ancien serveur et marieur dans un institut d’initiation au mariage dans la série « Wunschpartner » de la commission ZDF, dont les histoires ont été diffusées pour la première fois en octobre 1987.

En tant qu’artiste du doublage, il a prêté sa voix à d’éminents collègues tels que Peter Ustinov, Mel Brooks, Walter Matthau et Majestix. L’ours bleu capitaine (créé par Walter Moers) du populaire « Sendung mit der Maus », qui entre-temps était presque devenu un personnage culte avec son fil de marin finement filé, a reçu par sa voix son caractère unique.

Sarah
Hey la compagnie ! Ici Sarah, je suis actuellement derrière mon écran à la recherche de pépite d'actualité à vous partager ! On se retrouve prochainement pour un nouvel article ! Bisous tout le monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *